Protéger les plantes du gel et du froid

Lorsque surviennent les gelées hivernales, les plantes entrent dans une période de repos végétatif. Il est important de les protéger du gel et du froid pour les retrouver au printemps dans les meilleures conditions !

Quelles-plantations-en-hiver

Les plantes caduques, c’est à dire celles qui perdent leurs feuilles, n’ont pratiquement plus aucune activité durant l’hiver et elles sont beaucoup moins sensibles au froid. Il est donc moins utile de les protéger même si certaines plantes vivaces apprécieront un paillage fait de feuilles séchées ou d’écorces. Il est toujours préférable de cultiver des plantes, arbres ou arbustes de sa région car ils ne craignent jamais les aléas climatiques de l’hiver

Les plantes persistantes dont la végétation n’est que ralentie à cette période continuent à réclamer certains soins en cas de gelées. L’eau présente dans la sève se cristallise, et fait éclater les cellules. Heureusement, la moindre gelée ne va pas pour autant faire mourir la plante et il faudra une période très froide et prolongée pour mettre sa vie en danger. Mais cela dépend aussi beaucoup des plantes, il faut alors se renseigner sur leur résistance au gel.

Les plantes de pleine terre peuvent être protégées par un simple paillage végétal tel que des écorces, du paillis de lin, un tapis de feuilles mortes, quelques centimètres de compost ou de fumier. En protégeant ainsi vos plantes vivaces mais aussi vos jeunes arbustes, vous leur assurez une protection des racines contre le gel. Tous les paillis végétaux ont l’avantage d’être également de bons fertilisants. Cette protection atténuera l’effet du gel en protégeant notamment le système racinaire.

Les arbustes peuvent être emballés dans une toile de protection appelée voile d’hivernage qui protégera leur ramure. Les plantes en bacs et en pots sont les plus exposées aux gelées car l’ensemble de la surface du pot est au contact de l’air. Il est important de disposer vos plantes en pot à l’endroit le mieux protégé du froid et du vent. L’astuce est de regarder où les feuilles mortes s’accumulent sur votre terrasse car c’est en général là qu’il n’y a plus de vent pour les déplacer. Ne pas oublier d’arroser vos plantes pendant la période hivernale. Une fois toutes les 3 semaines.

Les plantes méditerranéennes doivent être aussi protégées contre le gel : certaines variétés de palmiers, oliviers, agrumes, lauriers roses et autres plantes méditerranéennes sont aujourd’hui plus résistantes à nos climats qu’auparavant. Des progrès ont été faits à ce niveau face à la passion pour ces végétaux, mais la résistance est également liée au réchauffement climatique. On trouve ainsi des plantes tropicales en Méditerranée, des palmiers dans le nord de la France ou encore des oliviers en Normandie et des bananiers en Ile de France. Mais attention, le voile d’hivernage ne vous fera gagner que quelques degrés. Par exemple, un citronnier ou un oranger qui résiste à une température de -7° sans voile tiendra jusqu’à moins dix résistera avec ce revêtement. Si votre région est fréquemment soumise aux gelées hivernales, il est fortement conseillé de mettre un voile d’hivernage sur vos plantes méditerranéennes, surtout si elles sont cultivées en pot.
Choisissez les endroits les mieux exposés au soleil et les plus abrités du vent.
Si vous le pouvez, rentrez vos plantations en pot dans un endroit abrité, frais et aéré durant l’hiver.

Thibault Garreau de Labarre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s