Chronique des années de guerre mars mai 1917

Après un hiver polaire, c’est un printemps pluvieux qui n’en finit pas. Jusqu’à la tempête dévastatrice du 14 mai avec ses vents violents, ses éclairs incessants ; une chute de grêle détruit vitres, vérandas et ardoises des toits, abat des dizaines de cheminées. Des grêlons gros comme des oeufs, disent les passants… Les dégâts ajoutent…

Florent Richard, ou la passion du patrimoine

Il n’est pas encore entré dans la quarantaine, mais il a déjà un impressionnant palmarès à son actif Architecte, il est investi dans quatre-­vingt opérations de construction ou de rénovation, dont le rayon d’action s’élargit sans cesse, mais reste attaché à Versailles, une ville pour laquelle il nourrit une passion qui peut trouver une certaine…