Pêcher n’est pas tuer …

Par Véronique Ithurbide
Un coup de jeune pour l’association des « Brochets du Roy » de la Pièce d’eau des Suisses, gérée par de étudiants fous de « pêche sportive »
Une douzaine de jeunes, pour la plupart étudiants et Versaillais, passionnés de pêche, dirige depuis trois ans, l’association « Les Brochets du Roy » qui tombait en désuétude.
Certains d’entreseux, notamment Raphaël et Hadrien, étaient déjà sociétaires lorsqu’ils ont repris le flambeau.
l1020290
Raphaël avait appris à pêcher au bord de la rivière « Le Hérisson » dans le Jura.Hadrien avait été initié par son père dans le Vercors à la « pêche fine » ( pêche à la truite).Ces jeunes pêcheurs entende pratiquer la pêche dite sportive : terminé pour eux le cliché du « pépé à casquette qui pêche tout et n’importe quoi en restant des heures au bord de l’eau ».
Le prélèvement des poissons est interdit, on utilise donc un leurre artificiel au bout d’un hameçon sans ardillon qui sera ensuite délicatement décroché à l’aide d’une pince spéciale. Ainsi le poisson, dont la bouche ne possède pas de terminaison nerveuse, est relâché intact. Souvent le
« combat » est écourté afin de remettre à l’eau un poisson vaillant. Il arrive parfois que les jeunes sportifs attrapent plusieurs fois le même !
Le poisson, qu’il soit brochet, perche, gardon, tanche, brême, carpe ou anguille, (espèces vivant Pièce d’eau des Suisses), est considéré comme un partenaire de jeu, on ne parle plus de pêche mais de « traque active », le pêcheur se met à la place du poisson. Il se déplace, va à sa rencontre en se repérant à la végétation du fond de l’eau etc…un exemple : des alevins apeurés en surface permettent de subodorer la présence d’un brochet, carnassier s’il en est, à la recherche de sa nourriture…
Protéger la nature avant tout
Certes Raphaël, Hadrien, William, Julien, Alexis, Emmanuel et les autres adorent pêcher, on l’aura compris, mais ils sont surtout animés par l’amour de la nature tout simplement.
Préserver, équilibrer ou même reconstituer un biotope est leur priorité. Il faut savoir que la Pièce d’eau des Suisses reste un des rares « beaux endroits de nature » de Versailles, même si il est souvent souillé par d’irrespectueuses personnes. Grâce à la quinzaine de sources qui alimente ce lac, d’une profondeur de trois mètres en son centre, l’eau est claire et pure. La présence des écrevisses le prouve, elles sont un excellent marqueur de la pollution.
Le lieu est aussi un « spot » pour les ornithologues car on y trouve de nombreuses espèces d’oiseaux, notamment migrateurs, comme un canard rare appelé la « fuligule morillon ». Sangliers, biches, renards et faisans sont aussi familiers du lieu. La nuit on peut aussi y observer des braconniers, mais là c’est une autre histoire….
Une vocation pédagogique
L’association les Brochets du Roy paye une redevance annuelle au Château financée par la vente de permis de pêche, (70 euros pour un permis annuel, 40 euros pour les moins de seize ans). Aujourd’hui l’association comptent une soixantaine d’adhérents. Grâce aux constatations des pêcheurs, ils réussissent à établir un bilan de la population piscicole et en fonction achètent des poissons adultes en âge de se reproduire. Cela permet ainsi de renouveler le patrimoine génétique des poissons de ce lieu clos.
Lors de la remise du permis Raphaël organise un rendez vous sur place afin d’expliquer au nouvel adhérent la démarche de l’association, il passera le temps nécessaire pour faire découvrir la pièce d’eau, dans un souci de transmission. Deux à trois fois par ans les jeunes dirigeants organisent un nettoyage bénévole et salvateur de la Pièce d’eau des Suisses et nous sommes tous les bienvenus pour les aider!
Voici donc une généreuse et utile façon de « faire bouger les lignes » différemment, pour le bien de tous, poissons y compris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s