« Nous avons tous un rêve à réaliser »

Par Véronique Ithurbide

13244277_700256023447898_8808452326015068091_o

Après « D’une seule voix » et les « Enfants valise », le réalisateur Xavier de Lauzanne sort son troisième long métrage, un documentaire : « Les Pépites ».
En 2013 à l’occasion de la sortie de leur film : « Enfants Valise ».
Versailles + rencontrait Xavier de Lauzanne (réalisateur) et son ami d’enfance François-Hugues de Vaumas (producteur), tous deux versaillais et associés dans leur société de production « Aloest Productions ».
Un nouveau documentaire est prévu pour la rentrée. Tourné en moins deux ans au Cambodge à Phnom Penh, le film « Les Pépites » est axé sur deux pôles : d’un côté l’histoire d’ un couple de retraités, Christian et Marie-France des Pallières, oeuvrant à sauver des « enfants esclaves » occupés à trier les ordures d’une immense décharge et de l’autre le destin de cinq enfants, sauvés et aujourd’hui adultes, 25 ans après.
Xavier de Lauzanne utilise des images d’archives empruntées aux films réalisés par Christian des Pallières, qui lui permettent d’apporter un témoignage afin de récolter des fonds sous formes de parrainages au profit de leur association « Pour un sourire d’enfant ». le réalisateur s’est appuyé sur place sur des techniciens cambodgiens formés au cinéma par une des écoles créés par le couple.
Les répercussions du génocide provoqué par les khmers rouges dans les années 70 continue de ce faire sentir car la terreur de l’époque a déstructuré la société et anéanti ses valeurs. La pauvreté et les famines ont conduit souvent les parents à considérer leurs enfants comme des gagnes pains. Ainsi dès 4 ou 5 ans, ils sont forcés à trier les ordures apportées à la décharge et ceci jour et nuit. Aujourd’hui les enfants sont un peu mieux protégés mais la décharge et ses esclaves perdurent.
Xavier de Lauzanne est fasciné par la capacité de résiliences de ces enfants voués à la misère, qui grâce à l’action de certains, peuvent changer leur destin. Tout comme Christian et Marie-France des Pallières ont eux-même changé leur chemin de vie, bouleversés par cette misère, en portant secours à ces enfants.
A ce jour 10 000 enfants ont été sortis de la décharge. Autant de « pépites » qui une fois trouvées et sauvées se révèlent être des
« trésors cachés ».
Ce film porteur de valeurs humaines universelles donne l’espoir et l’envie d’agir.
Une sortie nationale est prévue le 5 octobre, toutefois afin de convaincre les cinéma de programmer le documentaire dans leur salle, un partenariat, original a été établi avec le site de crowfunding (financement participatif) « kiss kiss bank bank » avec un système de prévente des places.
Une avant-première devrait avoir lieu à Versailles, sachant que l’association
« Pour un Sourire d’Enfant » est largement soutenue par les Versaillais.
Nous serons au rendez-vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s